Cholécystite

Qu’est ce qu’une cholécystite aiguë ?

Cholécystite

Tout d’abord, la cholécystite aiguë est une forte inflammation de la vésicule biliaire, et plus précisément de sa paroi. Ainsi, elle touche surtout les femmes à partir de 40 ans. En effet, cette pathologie est le plus souvent de nature infectieuse et liée à la présence de calculs (ou « lithiases vésiculaires ») dans la vésicule.
En somme, a vésicule biliaire est l’organe contenant la bile. Enfin, elle mesure environ 10 cm de long, se présente sous la forme d’un petit sac oblong vert et se situe sous le foie.

Les facteurs de risque de la cholécystite aigüe

  • Maladie de Crohn.
  • Surpoids.
  • Régime hypercalorique.
  • Âge.
  • Être de sexe féminin.
  • Des grossesses répétées.
  • Prise d’oestrogènes, de ciclosporine, d’hypocholestérolémiants.

Les Causes de la cholécystite aiguë

Sorte de réservoir accolé au foie, la vésicule biliaire stocke la bile, fabriquée par celui-ci. En effet, pendant la digestion, elle se contracte pour enlever une petite quantité de bile (plus important dans le cas de l’absorption d’aliments gras). Ainsi, la bile se conduit dans un canal appelé «canal cystique», qui conduit à un autre canal (appelé «voie biliaire principale» ou «canal cholédoque». Ensuite, elle est déversée dans le duodénum (première partie de l’intestin grêle).

En effet, si des calculs sont présents dans la vésicule biliaire, ils peuvent se déplacer pendant l’expulsion de la bile dans le canal cystique. Ainsi ils provoquent une douleur appelée colique hépatique.

Si le canal cystique reste obstrué de façon prolongée, la colique hépatique se complique d’une inflammation voire d’une infection de la vésicule biliaire : c’est la cholécystite aiguë.

Les symptômes de la cholécystite aiguë

La cholécystite aiguë se manifeste par :
  • Une constipation subite .
  • Après quelques heures, une jaunisse : urines foncées et coloration jaune des conjonctives et de la peau.
  • Des nausées et des vomissements .
  • Une douleur intense centrée sous le foie et les côtes droites, irradiant vers le dos et l’épaule droite, parfois tout le ventre, qui empêche toute respiration profonde .
  • Une fièvre entre 38 et 39 °C .

Le diagnostic de la cholécystite peut nécessiter

  • IRM
  • Examen clinique
  • Échographie
  • Analyses d’urines
  • Cholescintigraphie (scintigraphie de la vésicule biliaire)
  • Scanner
  • ​Analyses sanguines
  • Radiographie

le Traitement de la cholécystite

En présence d’un signe suspect de complications, l’ablation chirurgicale de la vésicule biliaire (cholécystectomie) est réalisée en urgence, avec une ouverture abdominale ou sous coelioscopie.

Un traitement antibiotique pendant 5 jours peut contrôler l’infection et permettre une cholécystectomie différée avec moins des risques d’infection post-opératoire réduient. L’opération sous coelioscopie est devenue la méthode de référence partout dans le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here