durillon

Un durillon est un épaississement de la couche superficielle de la peau, l’épiderme. Particulièrement au niveau des pieds, des mains et de la hanche. Il est causé par des frottements ou par des pressions. Affection bénigne, le cor au pied (ou durillon au pied) peut néanmoins provoquer une véritable gêne à la marche et parfois même s’infecter et nécessiter une intervention chirurgicale. Il existe des traitements préventifs et curatifs afin de s’en débarrasser.

durillon

Les Causes du Durillon

Les principaux causes d’un durillon sont :

  • Les callosités orthopédiques se caractérisent par l’apparition de cors ou de durillons, ceux-ci se présentent sous la forme d’un cône de coloration tirant sur le jaune, et s’accompagnent de douleurs.

  • Une autre cause de survenue de callosités et de durillons, est la malformation des pieds (parfois infime) qui provoque à l’intérieur des chaussures, un frottement délétère.

  • L’œil-de-perdrix représente une complication de la callosité orthopédique. Il est le plus souvent visible au dos des articulations des orteils, et entre les orteils, ou la plante des pieds.

  • Les callosités professionnelles, sont le résultat d’une activité manuelle répétitive, concernant essentiellement les mains. Elles se traduisent par la présence d’épaississements arrondis ou linéaires, des zones où s’effectuent les frottements récurrents.

D’autres sources peuvent également entraîner le développement d’un Durillon :

  • La peu de graisse entre les os et la peau, entraînant un contact important entre l’os et la surface cutanée

  • Le maintien d’objet sur le long terme (marteau, raquette, etc).

  • La peau sèche

Les symptômes du Durillon

Les symptômes associés, le plus généralement, au Durillon sont :

  • Rugosité.

  • Durcissement de la zone affectée.

  • Rougeurs.

Traitements DU DURILLON

Dans le cadre de la persistance du Durillon, le médecin peut prescrire un traitement cutané.

De plus, il peut également conseillé au patient de consulter un podologue pour davantage d’examens. Ce dernier pourra alors traiter la zone affectée par l’utilisation d’incision pour renouveler la peau affectée.

Ainsi, on vous présente 3 solutions pour soigner un durillon

Soigner un durillon grâce à un traitement kératolytique

Si vous remarquez que votre durillon, ou œil-de-perdrix, devient rouge et enflammé, il est peut-être en train de s’infecter. N’hésitez pas alors à consulter un médecin qui vous prescrira un traitement antibiotique ainsi qu’un traitement kératolytique. Ce traitement est utilisable sous forme de pommade ou de pansements mais n’est pas compatible avec le traitement des personnes souffrant de diabète.

Soigner un durillon avec une râpe
Si vous avez remarqué l’apparition d’un durillon sur votre pied et que celui-ci devient de plus en plus douloureux, vous pouvez poncer l’épaisse peau qui le recouvre avec une râpe. N’hésitez pas à ramollir la peau auparavant en prenant un bain de pieds ou en utilisant une crème hydratante, cela permettra de rendre le râpage plus facile et moins douloureux. Râpez la peau jusqu’à ce que le durillon disparaisse.

Soigner un durillon grâce à des semelles spécialisées
Les durillons sont parfois provoqués par une position inadaptée du pied dans la chaussure. Pour éviter que cela se produise, consultez un pédicure ou un podologue qui vous prescrira des semelles qui seront fabriquées sur mesure pour votre pied. Il pourra également vous conseiller d’utiliser un coussinet plantaire et des pansements circulaires afin d’accélérer la guérison des durillons. Le pédicure pourra également retirer ou réduire votre durillon à l’aide d’outils spéciaux et diminuer ainsi vos douleurs.

 

>>>>>> Phlébite !! voila ce que vous devez absolument savoir!

>>>>>> Hémophilie!! HÉMOPHILIE A, HÉMOPHILIE B!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here