glaire cervicale

Le glaire cervicale est une substance visqueuse expulsée par le col de l’utérus. Ces pertes blanches surviennent lors du cycle menstruel et peuvent vous donner des indications sur votre fertilité. Elle est produite par les glandes du canal cervical en période pré-ovulatoire (fin de phase folliculaire). Ainsi qu’elle assure plusieurs fonctions !

Le rôle de la glaire cervicale

Glaire Cervicale

  • Riche en nombreux nutriments, la glaire cervicale constitue également une source d’énergie indispensable pour les gamètes mâles qui tentent de remonter à contre-courant jusqu’aux trompes de Fallope.

  • Ainsi, le début de cycle se caractérise par des sécrétions cervicales peu présentes.

  • Le rôle de la glaire cervicale fluctue en fonction du cycle menstruel. Selon la période, son volume, sa viscosité et même sa coloration vont progressivement se modifier pour assumer des missions différentes.

  • La substance produite au niveau du col utérin se fluidifie jusqu’à devenir glissante. Cette modification de texture a une seule fonction : faciliter le déplacement des spermatozoïdes au sein du vagin en vue d’une éventuelle fécondation.

  • En cas de grossesse, il s’agit du fameux bouchon muqueux.

  • À l’approche de l’ovulation, le volume de la glaire va peu à peu s’accroître jusqu’à atteindre une texture particulière, souvent comparée à celle du blanc d’œuf.

  • En fin de cycle, la production de glaire cervicale se tarit. Les sécrétions présentes s’épaississent et forment une barrière protectrice qui empêche le passage des bactéries au sein de l’utérus.

les liens entre la Glaire cervicale et la fécondité !

glaire cervicale

Tout d’abord la glaire cervicale fait l’objet d’analyses en cas de problèmes d’infertilité au sein d’un couple (test de Hühner). En fonction des résultats, un traitement à base d’œstrogènes peut parfois être préconisé. En effet, les modifications subies par la glaire cervicale au fil du cycle menstruel sont principalement induites par les fluctuations du taux d’œstrogènes. Or, un déséquilibre hormonal peut altérer la qualité de la sécrétion cervicale au moment de l’ovulation et expliquer une infertilité.

Néanmoins, certaines prises médicamenteuses ou infections vaginales peuvent également générer ce type de trouble. Il est donc indispensable de consulter un gynécologue en cas de difficulté à concevoir un enfant.

Enfin, la qualité de la glaire cervicale représente l’un des gages de fertilité les plus importants. En effet, des sécrétions cervicales peu abondantes ou trop acides, par exemple, peuvent constituer de véritables obstacles à la fécondation d’un ovule par un spermatozoïde.

>>>>>>> Prise de sang Grossesse: le test de grossesse fiable à 100%

La glaire cervicale en période ovulatoire

Sous l’influence des œstrogènes, la glaire cervicale prend son aspect caractéristique de la période pré-ovulatoire : abondante, filante, aspect blanc d’œuf.
Le maillage de la glaire s’élargit et rend le passage des spermatozoïdes possible. Le pH devient plus basique (pH entre 7.2 et 7.3) les protégeant ainsi de l’acidité du vagin, et favorisant leur ascension vers l’utérus.

Mais attention ! Si le maillage s’élargit, c’est pour laisser passer les spermatozoïdes les plus robustes. La glaire continuant à jouer son rôle de filtre sélectif pour les spermatozoïdes les plus faibles ou ceux présentant une anomalie.

La glaire cervicale en période non-ovulatoire

Au début de la phase folliculaire, et en phase lutéale (ainsi que pendant la grossesse), donc, dans les situations où le taux d’œstrogènes est bas, ou sous l’effet de la progestérone, les glaires sont rares, épaisses, et visqueuses.

À cette période du cycle, sous l’influence de la progestérone, la glaire cervicale ferme et imperméabilise l’utérus. Son maillage est serré, plus acide, elle permet de protéger la cavité utérine contre des germes qui pourraient venir l’infecter.

Ce milieu plus acide forme une barrière contre les spermatozoïdes, le milieu leur est hostile à cette période!

>>>>>> Glaire Cervicale : QU’EST-CE QUE C’EST ?LES DIFFÉRENTES PHASES DU CYCLE

>>>>>> La glaire cervicale : Voilà tout ce qu’il faut savoir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here