La glaire cervicale est une substance blanche, collante et diaphane, produite par les cellules du col de l’utérus, puis s’écoule par le vagin: c’est une décharge blanche célèbre qui donne une sensation d’humidité.
Elle change de quantité et texture au fil du cycle menstruel. Son observation d’avère donc utile lorsqu’on essaie d’avoir un bébé.

La glaire cervicale au fil du cycle menstruel

CYCLE MENSTRUEL

La consistance et la quantité de la glaire cervicale varient au fil du cycle menstruel car son rôle va évoluer selon la période du cycle

– En début de cycle : La glaire cervicale est blanchâtre et cicatricielle, voire absente. Le PH a un faible. Mais plus le jour de l’ovulation et la croissance de la sécrétion d’œstrogène sont proches,plus la glaire augmente en quantité et en fluidité.

– Au moment de l’ovulation : Quelques jours de l’ovulation jusqu’au jour J, la glaire cervicale devient fluide, abondante et trop glissante (nous parlons de la texture des blancs d’œufs). Objectif: Favoriser le passage du spermatozoïde du vagin vers l’utérus, puis les trompes. Les réseaux qu’ils forment sont plus larges afin de permettre le passage des spermatozoïdes. En même temps, le pH augmente parce que les spermatozoïdes ne supportent pas l’environnement acide. facilite non seulement le passage des spermatozoïdes, mais elle est aussi nécessaire à la survie: elle leur fournit une puissance supplémentaire en leur fournissant divers nutriments et protège des bactéries en leur fournissant un environnement stérile.

– En fin de cycle : La glaire s’épaissit et redevient opaque. Les pertes blanches disparaissent et la glaire va à nouveau fermer le col de l’utérus afin d’empêcher les bactéries, mais aussi les spermatozoïdes, d’y pénétrer.

La glaire cervicale joue donc un rôle important dans la fécondité. Si sa qualité n’est pas bonne, elle peut être un obstacle à la fécondation en faisant barrage aux spermatozoïdes. Aussi chez les couples ayant des difficultés à avoir un bébé, un test de Hühner est réalisé. Il consiste à prélever un échantillon de glaire cervicale après un rapport sexuel afin d’en tester la qualité.

La glaire cervicale pendant la grossesse

Grossesse

Pendant la grossesse, la glaire cervicale est opaque et collant et s’intensifie au fil des semaines. Cette masse de glaire cervical forme le fameux bouchon muqueux. Ce dernier qui régit le col de l’utérus pour protéger le bébé contre les germes et les bactéries dans le vagin. À l’approche de ce terme, lorsque le col commence à changer, le bouchon de mucus devient plus fluide. Au fur et à mesure que le col s’efface et se dilate, il se détache petit à petit, occasionnant des pertes épaisses, gélatineuses, jaune ou marron clairs, avec parfois de petits filaments de sang. C’est le signe que le col travaille, que les choses se précisent. Mais pas forcément que le travail va débuter dans les heures qui suivent. Tout dépend des femmes. Certains d’entre eux ne réalisent pas du tout qu’ils perdent le bouchon muqueux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here