Spermogramme

Le spermogramme est un test réalisé chez l’homme pour connaître la qualité du sperme. Le processus est simple mais doit être correctement réalisé. De préférence au laboratoire et analysé dans des structures dédiées pour être fiable.

On vous présente dans cet article tout ce qu’il faut savoir !

Pourquoi effectuer un spermogramme ?

Spermogramme

Le spermogramme est le premier examen prescrit à l’homme en cas d’infertilité du couple. Il permet de savoir si la cause de l’infertilité est masculine ou non. C’est le cas dans environ la moitié des situations d’infertilité.

Il peut être complété par d’autres examens. Comme par exemple un test de migration-survie des spermatozoïdes, si le médecin le juge nécessaire.

Parallèlement, des examens sont réalisés chez la femme pour investiguer la cause de l’infertilité.

Préparation et Précautions

Un spermogramme ne s’effectue que sur rendez-vous et présentation de la prescription médicale.

Il est indispensable que l’homme s’abstienne de toute relation sexuelle durant les 3 à 5 jours précédents de recueil afin que la quantité de sperme corresponde aux critères de référence nécessaires pour l’analyse.

En cas de fièvre ou de prise de médicament, il est préférable de reporter à plus tard le prélèvement.

Le jour de l’examen, le patient doit uriner avant de procéder au recueil afin d’éliminer tous les germes présents dans le canal de l’urètre. Dans le même objectif, on demande également de bien se laver les mains et la verge avec des compresses stériles et une solution désinfectante (fournies par le laboratoire).

Déroulement de l’examen

La majorité des laboratoires demandent à ce que le recueil de sperme s’effectue directement au laboratoire afin d’éviter la dégradation des spermatozoïdes entre le prélèvement et l’analyse. Tous les laboratoires possèdent donc une pièce prévue à cet effet. Le patient se dirige dans la pièce pour se masturber et recueillir le sperme dans un petit flacon avant de l’apporter aux médecins.

Le flacon se dirige sans délai vers le laboratoire d’analyses pour qu’il soit étudié. Le patient peut quant à lui rentrer directement à son domicile.

Les résultats du spermogramme

Trois critères permettent d’analyser la qualité du sperme : la numération (nombre de spermatozoïdes par ml), la mobilité, et la morphologie (pourcentage de formes normales). Il est très difficile d’interpréter soi-même les résultats d’un spermogramme. Ainsi, mieux vaut attendre le coup de fil de son médecin avant de vous inquiéter. En règle générale, un sperme normal se caractérise par un nombre de spermatozoïdes supérieur à 15 millions par ml. La mobilité, autrement dit la manière dont se déplacent les spermatozoïdes, ne doit pas être inférieur à 40 %. Concernant la morphologie, les normes de la fécondité ont évolué ces dernières années, probablement en raison de la baisse de la qualité du sperme en occident. Une récente étude a montré une forte diminution de la concentration en sperme (de l’ordre de 30 %) ainsi qu’une réduction des spermatozoïdes de forme normale entre 1989 et 2005. Aujourd’hui, un spermogramme se considère comme satisfaisant si le pourcentage de spermatozoïdes de forme normale est supérieur à 14 %. Mais ne vous inquiétez pas, rien n’est définitif. C’est pas possible de faire un diagnostic d’hypofertilité en se basant sur un seul examen. La qualité du sperme varie selon les saisons, le mode de vie, l’état psychique… En cas de doute, il est indispensable de refaire un examen quelques mois plus tard, sachant que la fabrication de sperme prend en moyenne deux mois et demi.

>>>>>>> Menstruation cycle : les 3 PHASE MENSTRUELLE !

>>>>>>> Dermite séborrhéique : CAUSES, SYMPTÔMES et FACTEURS FAVORISANTS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here