TOUX

Il y a quelques années on donnait encore du sirop contre la toux aux bébés. Chose qui s’est avérée être inefficace, voire même dangereuse dans certains cas. Si bébé tousse, c’est le plus souvent un réflexe normal permettant de dégager ses voies respiratoires. 
Cela nous fend le cœur de voir notre bébé tousser sans rien pouvoir faire. Lorsque bébé tousse. C’est le plus souvent un réflexe normal permettant de dégager ses voies respiratoires et en en dehors de trois cas qui sont : la laryngite, une obstruction bronchique ou une fausse route, et qui demandent consultation d’un médecin, la toux peut être un symptôme de rhume .

voici quelques solutions simples et naturelles pour éviter de recourir au sirop:

LA POSITION ANTI-TOUX

TOUX

Afin de diminuer l’effet de la position sur la toux . La position allongée accentue la toux, surélevez la tête de bébé. Vous pouvez par exemple glisser un oreiller sous la tête de votre bout’chou, ou encore utiliser un matelas ou un plan incliné. Faites toutefois attention à ne pas lui provoquer un torticolis.

LA CHALEUR POUR SOULAGER le BÉBÉ

TOUX

Vous pourrez poser une bouillotte chaude sur le thorax par dessus les vêtements. Lorsque la toux est à ses début, Cela aide à diminuer la sensation d’oppression provoquée par la toux au niveau de la poitrine. J’ai personnellement une préférence pour les bouillottes sèches.

L’HUILE D’OLIVE ET LE MIEL POUR ADOUCIR LA GORGE

TOUX

> Dans un petit bol mélangez 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, le jus d’un demi citron et 1/2 cuillère à soupe de miel.
> Donnez une cuillère à café trois fois par jours, le miel et l’huile d’olive apaiseront l’irritation de la toux, le citron quand à lui apportera la vitamine C essentielle en cas de fébrilité.
N.B. : Choisissez un miel certifié biologique. Le miel biologique est extrait par centrifugation à froid, épuré par décantation et non surchauffé. Il conservera ainsi tous ses bienfaits.

DÉSENCOMBREZ LE NEZ DE BÉBÉ

TOUX

Le premier reflex qu’il est indispensable d’avoir lorsque le nez de bébé coule est de procéder à des lavages de nez fréquents au sérum physiologique. La toux peut être en effet liée à un nez bouché. Voici comment désencombrer le nez de votre bout’chou.
> Installer le bébé de sorte à ce que sa tête soit sur le côté et lui expliquer doucement ce que l’on va lui faire et pourquoi on le fait.
> Une dosette physiologique est pressée pour la vider entièrement dans la narine du dessus. Le liquide ressort avec les secrétions par la narine du dessous.
> Retournez bébé et nettoyez l’autre narine de la même façon avec une autre dosette.

L’OIGNON POUR UNE NUIT APAISÉE

TOUX

 

> Dans une petite coupelle, disposez un oignon coupé en deux et mettez-le sous le lit du bébé toute la nuit.
> Si l’odeur trop forte de l’oignon vous indispose, vous pourrez planter des clous de girofle dans l’oignon.

SIROP AU MIEL ET À L’OIGNON

TOUX

> Dans un petit bol découpez un oignon grossièrement puis recouvrir de miel
> Laisser poser le tout pendant 20 à 30 minutes, pendant ce temps un liquide se formera
> Récoltez ce liquide et faites boire à votre bébé une cuillère à café la nuit de préférence pour une nuis apaisée.

Attention : En raison de la présence du miel dans ce remède. Il est déconseillé de le donner à un nourrisson de moins d’un an selon les recommandations de l’Afssa.

LE SIROP DE NAVET

TOUX

> Creuser profondément un navet et couper la pointe de la racine pour qu’il tienne sur un support.
> Bourrez le trou creusé dans le navet avec du sucre candi ou du sucre roux (un sucre non raffiné de préférence)
> Disposez le navet dans un bol et laissez reposer toute une nuit dans un endroit chaud, ma grand mère le mettait dans le four encore chaud après avoir fait son pain pour le diner et le laissait jusqu’au matin.
> Le lendemain recueillez le sirop qui se sera formé durant la nuit et administrez une petite gorgé plusieurs fois par jour.
Sur le même principe vous pourrez utiliser un radis noir ou encore une carotte.
Recommandation
Ne vous inquiétez pas aux premiers toussotements. Restez toutefois vigilante, il existe en effet, des signes d’alerte à ne pas négliger. Si la toux persiste plus de sept jours, si la fièvre dépasse 38°C pendant plus de trois jours. Si votre enfant change de comportement, qu’il devient grognon, qu’il a l’air abattu. S’il a du mal à respirer et que la toux est sifflante, consultez sans attendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here