uvéite

L’uvéite correspond à une inflammation d’une partie ou de la totalité de l’uvée, la région de l’oeil qui contient l’iris, le corps ciliaire et la choroïde. Elle peut ainsi provoquer une rougeur au niveau de l’œil. En effet, l’uvéite peut se causer par une infection, un virus (herpès), une affection auto-immune ou une maladie inflammatoire telle que la spondylarthrite ankylosante.

uvéite

Un bilan de l’oeil réalisé par un ophtalmologiste, parfois accompagné d’analyses sanguines, permettent de poser le diagnostic. Le traitement de premier choix inclut les anti-inflammatoires locaux, les corticoïdes locaux et les mydriatiques. Le traitement de la cause est impératif.
L’uvéite peut être aigue ou chronique et peut toucher un œil ou les deux.

TYPES D’UVéite

Il existe plusieurs types d’uvéite dont on cite :

    • Uvéite antérieure ou iritis. C’est le type plus habituel et il a lieu quand l’inflammation à son origine à l’iris ou le corps ciliaire.

    • Uvéite intermédiaire. Elle fait référence à l’inflammation touchant notamment l’humeur vitrée ou substance gélatineuse qui remplit l’œil. Parfois elle se dénomme aussi vitrite ou pars-planite.

    • Uvéite postérieure. Il s’agit de l’inflammation qui touche les couches postérieures de l’œil, comme la choroïde (choroïdite) ou la rétine (rétinite). Ainsi, elle peut aussi toucher les vaisseaux sanguins de la rétine. En effet, ce trouble se nomme sous le nom de vascularite.

    • Panuvéite est le terme qui désigne la présence d’une inflammation dans la partie antérieure comme dans la partie postérieure de l’œil.

causes

Causes d’Uvéites Antérieures

  • Idiopathique ou post-chirurgicale

  • Traumatisme

  • Infection par l’herpèsvirus (herpès simplex et varicelle-zona)

  • Arthrite juvénile idiopathique

  • Spondylarthropathies

Causes d’Uvéites Intermédiaire

  • Idiopathique

  • Syphilis

  • Maladie de Lyme (dans les régions endémiques)

  • Sclérose en plaques

  • Tuberculose

  • Sarcoïdose

Et enfin, voilà 2 autres causes RARES de l’uvéite intermédiaire :

  • CMV (chez les patients porteurs du VIH/SIDA)

  • Toxoplasmose, (chez les patients immunocompétents)

Symptômes

La nature des symptômes dépend de la structure de l’oeil affectée :

  • En cas d’uvéite antérieure, qui touche l’iris, l’oeil est rouge et douloureux. Une baisse de la vision y s’associe également.

  • L’uvéite intermédiaire, moins fréquente, n’est généralement pas douloureuse. Elle se manifeste par l’apparition de petites tâches noires dans le champ de vision, et d’une diminution de l’acuité visuelle.

  • L’uvéite postérieure, qui touche le fond de l’oeil, est caractérisée par une vision floue, l’apparition de tâches plus ou moins mobiles, et une baisse de la vue. Comme l’uvéite intermédiaire, cette forme d’uvéite n’est pas douloureuse. Il existe une quatrième forme d’uvéite qui rassemble les trois autres, nommée la panuvéite.

traitement

Le traitement va dépendre du type d’uvéite et de la gravité de l’inflammation.
Dans le cas où l’uvéite se considère comme un résultat d’une infection, des antibiotiques ou des médicaments antiviraux seront ajoutés au traitement.

La plupart des uvéites antérieures sont traitées avec des collyres de corticostéroïdes, qui sont administrés assez fréquemment au début et vont être réduits progressivement au fur et à mesure qu’une amélioration soit observée.
Des collyres mydriatiques sont également administrés pour dilater la pupille qui calment la douleur et évitent que l’iris s’attache au cristallin, ce qui évite le besoin d’examiner le fond de l’œil et qui aide à réduire le risque de subir une pression intraoculaire élevée. Ce collyre peut causer vision floue temporairement et sensibilité à la lumière.

Lorsque l’inflammation touche l’humeur vitrée, la choroïde, ou la rétine, il peut s’avérer nécessaire d’utiliser des corticostéroïdes oraux, en cachets ou des injections autour et/ou dedans le globe oculaire.
Dans le cas où les corticostéroïdes ne puissent pas eux seuls contrôler l’inflammation, ou si des effets secondaires négatifs se produisent, des médicaments immunosuppresseurs seront ajoutés.

>>>>>> UVEITE : DÉFINITION, CAUSES, SYMPTÔMES ET TRAITEMENT !

>>>>>>>> CHALAZION : SYMPTÔMES & TRAITEMENT !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here